reliqua desiderantur

Quelqu’un a disparu.

Quelqu’un a disparu, et j’ai beau lire le rapport de police, scruter les indices, détecter les métaux, les mouvements et les radiations, soulever les pierres avec les yeux pour traverser le monde sous le monde, j’ai beau arracher les lambeaux de ces limbes : rien. Je ne comprends rien.

Quelqu’un a disparu… 
Et je me demande si ce ne serait pas moi – par hasard.

Je suis mort un certain nombre de fois. 



Reliqua desiderantur (on regrette le reste) est une formule d’usage dans l’édition pour indiquer à la fin d’un ouvrage qu’il est inachevé. 

Commandez le livre chez Arnaud Bizalion Éditeur.

Signature du livre ARLES BOOKS FAIR : le vendredi 8 juillet 2022 à partir de 17h30 au collège Saint-Charles à Arles.