Le Second Souffle

28 Mai 2017 TGV n° 6218 Montpellier - Paris Gare de Lyon

Dans le train à grande vitesse, le paysage défile. Le temps défile. Et nous nous défilons. Au travers de la vitre, tout semble indifférencié. Seule la lumière nous prend de vitesse. J’ai voulu remonter le temps, aller lentement, à contre-sens. Raconter une histoire inventée par un paysage nouveau à chaque fraction de seconde. Une histoire de souffle, d’état second, de voitures sur l’eau, de terres arides, de maisons extra-terrestres, d’arbres fantômes… Une histoire de dernier jour et de seconde chance. De point de départ et de point de lendemain. Ancrer un peu ce corps dans cette vitesse. S’indovare écrivait Dante. Se mettre dans le Où. S’inoùir.